Forum de Logopédie - Orthophonie de la H.E.L (Hazinelle)

Partage entre étudiants et professionnels
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
La présentation sur le forum est OBLIGATOIRE ! Elle vous permettra d'accéder au forum. Vous avez 10 jours pour vous présenter. En l'absence de présentation votre compte sera supprimé !

Partagez | 
 

 Utilisation du cahier de communication

Aller en bas 
AuteurMessage
Nallou
Super étudiant(e)
Super étudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 31
Localisation : Liège / Banlieue parisienne
Année logo ou profession : 3ème
Prénom : Alexandra

MessageSujet: Utilisation du cahier de communication   20.11.11 18:20

Bonjour,

Je travaille avec deux adolescents porteurs d'un handicap mental, et l'objet de mon TFE est de leur apprendre à utiliser le cahier de communication qu'ils ont déjà.
Je vais les étoffer un peu parce qu'ils sont assez peu fonctionnels pour l'instant, mais je suis en panne d'idée pour leur apprendre à les utiliser...

J'essaye de créer le besoin, pour qu'ils aient à l'utiliser pour obtenir ce qu'ils veulent, mais j'ai du mal à trouver des idées de ce dont ils pourraient avoir besoin. Et pour le choix des activités à faire, ils restent souvent bloqués sur la même. Avec l'une des deux, la seule chose qui marche est quand je lui donne une feuille parce qu'elle adore colorier, elle me demandera un crayon et sa couleur à l'oral ou par désignation, mais pour le reste je ne sais pas trop comment faire. Elle est autiste profonde et ne cherche pas à communiquer, du coup je patauge pas mal.
Et pour l'autre, il sait l'utiliser un peu mais ne le fait pas, et je ne sais pas comment l'amener à le faire plus souvent.

Des idées ? Des conseils bibliographiques ?
Revenir en haut Aller en bas
cend
Etudiant(e) Accros
Etudiant(e) Accros
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 47
Localisation : Gap
Année logo ou profession : Autiste Haut Niveau
Prénom : cendrine

MessageSujet: Re: Utilisation du cahier de communication   21.11.11 10:26

http://www.autisme.ch/portail/index.php?option=com_content&task=view&id=62&Itemid=130

http://www.pecs-france.fr/pecs0809.pdf?#zoom=81&statusbar=0&navpanes=0&messages=0




Le PECS est, comme nous l’avons vu précédemment, une méthode de communication pour personne atteinte de TED.

Avant même de commencer à travailler sur la communication, il faudra évaluer le niveau de communication de l’enfant à l’aide d’un bilan psychologique complet. Le but de ce bilan est de savoir ce que l’enfant comprend et ce qu’il peut déjà exprimer.

Quoiqu’il en soit, on commence toujours par la première phase du PECS pour avancer progressivement dans les phases.

Cette première phase se passe à une table en face à face dans une pièce calme et sans stimuli extérieurs. L’enfant dispose d’une image représentant par exemple un gâteau. Le Partenaire de Communication (PC) se trouve face à lui avec un gâteau. Dans un premier temps, la main du PC est tendue et ouverte, déjà prête à recevoir l’image, et le gâteau est visible mais hors de portée de l’enfant. Le but est d’inciter l’enfant à communiquer en échangeant une image contre un objet désiré.
http://autismeinfantile.com/wp-content/uploads/PECSPhaseICommentCommuniquer-01.png
L’échange est d’abord réalisé avec une guidance physique complète par une autre personne que l’on nomme l’Incitateur Physique (IP). Il aide l’enfant en lui faisant saisir l’image, en lui permettant d’atteindre la main du PC, et en faisant relâcher l’image dans la main du PC. Cette guidance est diminuée progressivement au même titre que les indices visuels de l’objet désiré et la main tendue. On peut varier les objets désirés (un gâteau, un bonbon, un Coca, un jouet apprécié, etc.), mais on ne donne qu’une image pour un objet à cette phase. Le but est de communiquer, pas de faire un choix.

Il faut également faire attention à ne donner que des petits bouts de gâteau ou une petite gorgée de Coca, afin de pouvoir faire durer l’apprentissage, et, surtout, de ne pas donner de trop grosses quantités de nourriture à un enfant. Dans le cas d’un jouet, il faut aussi pouvoir le récupérer pour continuer à travailler avec.

L’enfant réussit à communiquer lorsqu’il prend l’image et la tend au PC. Le PC dit alors « Tu veux le gâteau », lui donne un morceau de gâteau, puis remet l’image près de l’enfant. Cette phase est acquise quand l’enfant réussit 8 fois sur 10 présentations à faire une demande correcte. On peut alors passer à la deuxième phase.

http://autismeinfantile.com/prise-en-charge/methodes/pecs/pecs-phase-i-comment-communiquer/



PECS, Phase II: Déplacement et persistance
Publié le Valentin Monteleone on 18 décembre 2010 • Catégorie PECS

La phase I, comme nous l’avons vu précédemment, permet d’apprendre à l’enfant la façon dont il doit communiquer. Lorsqu’il tend une image d’un objet désiré, il le reçoit instantanément. Maintenant, il s’agit de lui apprendre à sa effectuer sa demande à l’adulte dans toutes les situations.

Cette phase a deux objectifs: le déplacement et la persistance. Le but est d’apprendre à l’enfant à être en permanence en communication pour aller chercher des images et se déplacer vers n’importe qui pour faire des requêtes. En parallèle, on continue à apprendre de nouvelles images avec la phase I, pour enrichir le vocabulaire.

Le déplacement

L’apprentissage du déplacement s’effectue toujours à trois: l’enfant, le Partenaire de Ccommunication (PC) et l’Incitateur Physique (IP). L’enfant dispose cette fois-ci de son classeur avec les images qu’il a apprises. Sur le dessus de son classeur, on scratche l’image de l’objet désiré et le PC tient l’objet. Il vaut mieux s’assurer, au départ, que l’enfant désire bien cet objet, pour permettre à la phase II de bien se dérouler.

Travail sur le déplacement

On travaille d’abord la prise de l’image sur le classeur pour la donner au PC. Comme à la phase précédente, l’IP aide l’enfant physiquement.
Ensuite, on augmente progressivement la distance entre l’enfant et le PC. L’enfant doit se déplacer dans la salle pour aller demander l’objet au PC.
Enfin, on augmente progressivement la distance entre l’enfant et son classeur. L’enfant ne transporte pas son classeur avec lui. Il le laisse à un endroit dans la salle. Il doit donc se rendre à son classeur pour prendre son image, puis aller vers le PC pour la donner.
L’IP accompagne l’enfant pour l’inciter à faire son déplacement. Le PC remet l’image sur le dessus du classeur pour recommencer l’exercice.
Ici, il est même possible de travailler le changement de salle pour que l’enfant comprenne qu’il peut faire ses demandes avec une grande distance. Il faut toujours penser à féliciter/encourager l’enfant verbalement quand il réussit à faire la demande.

La persistance

L’apprentissage de la persistance se déroule de la même manière, sauf que le PC ne va pas faciliter la communication. Il tourne le dos à l’enfant, croise ses bras et ne le regarde pas. L’enfant apprend alors à insister pour faire sa demande et solliciter le PC pour qu’il se retourne en lui touchant le bras, en se plaçant devant lui ou en l’appelant.

Là encore, le PC doit féliciter l’enfant d’avoir persisté dans sa demande. Il ne faut pas hésiter à en rajouter dans la surprise.

Cet apprentissage est très important car il permet d’apprendre à l’enfant à manifester sa demande. Ca évite par exemple lors d’un repas collectif que l’enfant tende son image et que l’adulte ne le voie pas car il est occupé à servir le repas. L’enfant peut alors rester le bras tendu avec l’image pendant plusieurs minutes, et soit il se décourage et n’obtient pas ce qu’il désirait, soit il est frustré et peut avoir un trouble du comportement.

Lorsque l’enfant réussit 8 fois sur 10 présentations à se déplacer et à persister, on passe à la phase suivante.



La Phase II, comme nous l’avons vu précédemment, permet d’apprendre à l’enfant à se déplacer vers l’adulte pour communiquer et à persister pour faire sa demande. Maintenant, il s’agit de lui apprendre à faire un choix parmi les différents « mots » qui s’offrent à lui.

La Phase III permet à l’enfant d’apprendre à discriminer les images et à sélectionner celle qui correspond à l’objet qu’il désire. Cette phase se découpe en trois temps distincts pour arriver à cet objectif.

Distinction simple: Objet Préféré / Objet sans intérêt

Le travail se fait à une table en face à face et uniquement avec le Partenaire de Communication (PC). L’Incitateur Physique (IP) n’est plus utile à cette phase.

Il faut disposer sur le dessus du classeur deux images: l’une représentant l’objet préféré de l’enfant et l’autre représentant un objet sans intérêt (exemple ici: hochet et chaussette). Pour inciter l’enfant à communiquer, le PC dispose près de lui les deux objets en question pour que l’enfant les voie mais ne puisse pas les prendre.

Si l’enfant tend l’image de l’objet préféré, le PC le félicite « Bravo! Je veux le hochet » et lui tend l’objet. Il échange alors les places des deux images et recommence l’exercice. On change de place les images pour vérifier que c’est bien l’image qui est choisie et non sa place.

Si l’enfant tend l’image de l’objet sans intérêt, le PC ne dit rien mais lui tend l’objet sans intérêt. À ce moment, il est possible de refaire une explication sur la correspondance des objets aux images (image hochet avec objet hochet, image chaussette avec objet chaussette).

Il est également possible d’aligner les images avec les objets en plaçant le classeur face à l’enfant, les 2 images bien à chaque bord du classeur et dans la continuité de la vision on met les objets (image hochet à gauche, hochet placé à gauche de l’enfant, image chaussette à droite, chaussette à droite de l’enfant).

Il faut répéter plusieurs fois cette distinction en changeant les objets sans intérêt et en changeant l’objet préféré afin de voir si l’enfant à bien compris.
http://autismeinfantile.com/wp-content/uploads/PECSPhaseIIIDistinction-01.png
Distinction entre deux Objets Préférés

On recommence le même travail que la phase précédente mais avec deux objets préférés. Cette fois-ci, on présente les deux objets dans un panier ou sur un plateau à l’enfant. On attend que l’enfant donne l’image pour lui tendre le plateau afin qu’ils prenne l’objet.

S’il prend l’objet dont il a tendu l’image, le PC le laisse faire.

S’il prend l’objet dont l’image est sur le classeur, le PC bloque l’accès à l’objet et montre l’image auquel correspond l’objet.

Cette étape permet de savoir si l’enfant fait bien correspondre l’image au bon objet. Comme lors de l’étape précédente, il ne faut pas hésiter en cas d’erreur à réexpliquer la correspondance entre les objets et les images.

Distinction Multiple

Cette dernière étape reprend les deux premières, sauf que cette fois-ci on augmente progressivement le nombre d’image (3, 4, 5…), puis on les introduit dans le classeur pour que l’enfant aille de lui-même les rechercher dedans.

L’objectif de cette étape est qu’il s’approprie son classeur et qu’il y retrouve les images. Au départ, il ne faut pas hésiter à mélanger les images et les changer de place pour bien faire comprendre à l’enfant qu’il doit les chercher à toutes les places dans le classeur.

Lorsqu’il se sentira à l’aise avec son classeur, on peut alors définir un ordre précis dans le classeur avec pour chaque page un thème (petit déjeuner, hygiène, vêtement…). Cet ordre doit être conçu avec l’enfant pour qu’il se l’approprie pleinement.

Quand la distinction est acquise, on passe à la phase IV. Ici c’est au PC de déterminer si l’enfant est prêt à passer à la phase suivante ou non.

http://autismeinfantile.com/prise-en-charge/methodes/pecs/pecs-phase-ii-deplacement-et-persistance/



PECS, Phase III: Distinction
Publié le 5 février 2011 par Valentin Monteleone
La Phase II, comme nous l’avons vu précédemment, permet d’apprendre à l’enfant à se déplacer vers l’adulte pour communiquer et à persister pour faire sa demande. Maintenant, il s’agit de lui apprendre à faire un choix parmi les différents « mots » qui s’offrent à lui.

La Phase III permet à l’enfant d’apprendre à discriminer les images et à sélectionner celle qui correspond à l’objet qu’il désire. Cette phase se découpe en trois temps distincts pour arriver à cet objectif.

Distinction simple: Objet Préféré / Objet sans intérêt

Le travail se fait à une table en face à face et uniquement avec le Partenaire de Communication (PC). L’Incitateur Physique (IP) n’est plus utile à cette phase.

Il faut disposer sur le dessus du classeur deux images: l’une représentant l’objet préféré de l’enfant et l’autre représentant un objet sans intérêt (exemple ici: hochet et chaussette). Pour inciter l’enfant à communiquer, le PC dispose près de lui les deux objets en question pour que l’enfant les voie mais ne puisse pas les prendre.

Si l’enfant tend l’image de l’objet préféré, le PC le félicite « Bravo! Je veux le hochet » et lui tend l’objet. Il échange alors les places des deux images et recommence l’exercice. On change de place les images pour vérifier que c’est bien l’image qui est choisie et non sa place.

Si l’enfant tend l’image de l’objet sans intérêt, le PC ne dit rien mais lui tend l’objet sans intérêt. À ce moment, il est possible de refaire une explication sur la correspondance des objets aux images (image hochet avec objet hochet, image chaussette avec objet chaussette).

Il est également possible d’aligner les images avec les objets en plaçant le classeur face à l’enfant, les 2 images bien à chaque bord du classeur et dans la continuité de la vision on met les objets (image hochet à gauche, hochet placé à gauche de l’enfant, image chaussette à droite, chaussette à droite de l’enfant).

Il faut répéter plusieurs fois cette distinction en changeant les objets sans intérêt et en changeant l’objet préféré afin de voir si l’enfant à bien compris.

http://autismeinfantile.com/wp-content/uploads/PECSPhaseIIIDistinction-01.png

Distinction entre deux Objets Préférés

On recommence le même travail que la phase précédente mais avec deux objets préférés. Cette fois-ci, on présente les deux objets dans un panier ou sur un plateau à l’enfant. On attend que l’enfant donne l’image pour lui tendre le plateau afin qu’ils prenne l’objet.

S’il prend l’objet dont il a tendu l’image, le PC le laisse faire.

S’il prend l’objet dont l’image est sur le classeur, le PC bloque l’accès à l’objet et montre l’image auquel correspond l’objet.

Cette étape permet de savoir si l’enfant fait bien correspondre l’image au bon objet. Comme lors de l’étape précédente, il ne faut pas hésiter en cas d’erreur à réexpliquer la correspondance entre les objets et les images.

Distinction Multiple

Cette dernière étape reprend les deux premières, sauf que cette fois-ci on augmente progressivement le nombre d’image (3, 4, 5…), puis on les introduit dans le classeur pour que l’enfant aille de lui-même les rechercher dedans.

L’objectif de cette étape est qu’il s’approprie son classeur et qu’il y retrouve les images. Au départ, il ne faut pas hésiter à mélanger les images et les changer de place pour bien faire comprendre à l’enfant qu’il doit les chercher à toutes les places dans le classeur.

Lorsqu’il se sentira à l’aise avec son classeur, on peut alors définir un ordre précis dans le classeur avec pour chaque page un thème (petit déjeuner, hygiène, vêtement…). Cet ordre doit être conçu avec l’enfant pour qu’il se l’approprie pleinement.

Quand la distinction est acquise, on passe à la phase IV. Ici c’est au PC de déterminer si l’enfant est prêt à passer à la phase suivante ou non.

http://autismeinfantile.com/prise-en-charge/methodes/pecs/pecs-phase-iii-distinction/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+AutismeInfantile+(Autisme+Infantile)
Revenir en haut Aller en bas
http://handicapted.forumactif.org/portal.htm
Nallou
Super étudiant(e)
Super étudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 31
Localisation : Liège / Banlieue parisienne
Année logo ou profession : 3ème
Prénom : Alexandra

MessageSujet: Re: Utilisation du cahier de communication   29.11.11 23:56

Merci beaucoup pour cette réponse très complète, ça va beaucoup m'aider !
Revenir en haut Aller en bas
cend
Etudiant(e) Accros
Etudiant(e) Accros
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 47
Localisation : Gap
Année logo ou profession : Autiste Haut Niveau
Prénom : cendrine

MessageSujet: Re: Utilisation du cahier de communication   30.11.11 10:50

Revenir en haut Aller en bas
http://handicapted.forumactif.org/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utilisation du cahier de communication   

Revenir en haut Aller en bas
 
Utilisation du cahier de communication
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisation du cahier
» Charte pour l'utilisation du cahier de texte numérique
» Utilisation du cahier "apprendre à rédiger"
» De l"utilisation des leçons du cahier Magnard
» La Boule de Cristal, à lire avant toute utilisation...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Logopédie - Orthophonie de la H.E.L (Hazinelle) :: Handicap mental et communication-
Sauter vers: